« Que serait-il arrivé si certaines entreprises, voire certains secteurs, n’avaient pas eu accès à une main-d’oeuvre migrante ? », demande Victor Piché dans un article d’opinion publié dans Lapresse.ca le 2 octobre.

Le sociologue et démographe à l’Université de Montréal, Victor Piché, explique pour quoi l’immigration a des effets économiques positifs en cherchant une réponse à la question « Que serait-il arrivé si certaines entreprises, voire certains secteurs, n’avaient pas eu accès à une main-d’œuvre migrante? ».

D’ailleurs, M. Piché, affirme que la méthodologie pour mesurer les effets économiques à la société a ses limites, car elle ne permet qu’une évaluation à court terme, et présente des données sur les politiques migratoires d’autres pays.

Lisez tout l’article ici.